17/01/2012

Havnegade: bientôt l'inauguration des quais réaménagés, à deux pas de Nyhavn

Havnegade devient Havnepromenade. La municipalité de Copenhague souhaite rendre accessible, de manière continue, les quais de la ville aux cyclistes et aux piétons. Tronçon par tronçon, le résultat sera bientôt au rendez-vous. Les travaux d'aménagement des quais situés entre le pont Christian IV et Nyhavn ont touché à leur fin en décembre dernier. Longs de 500 mètres, ils sont constitués d'une piste cyclable, d'une promenade piétonne, d'espaces de détente et de jeux. 

Bande végétale
Trampolines




















En attendant la passerelle. Ce nouveau tronçon aménagé joue un rôle important dans l'approche des circulations urbaines. Même hors promenade dominicale, il est certain que ces quais seront très empruntés. Lorsque la passerelle reliant Nyhavn à Christianshavn sera réalisée, on peut imaginer que ces quais deviennent la charnière des circulations douces entre le centre-ville et le nord de Christianshavn (Holmen). 

Estrade
Un paysage très minéral dessiné par Algren & Bruun. Les matériaux utilisés sont sobres, comme souvent pour les espaces publics de la capitale danoise. L'utilisation de bois et d'acier Corten rappelle l'esprit portuaire et les autres quais de la ville. Le sol en béton donne une allure très brute à la promenade même si celui-ci est rompu par du granite noir et blanc. Une bande végétale, constituée de plantations basses (lavande) et d'arbres, vient séparer la partie cyclable de celle dédiée aux piétons. Dans un centre-ville assez peu boisé, le parti pris semble rester celui du « minéral ». Pour l'aménagement des quais d'Islands Brygge, davantage de verdure et une large pelouse bordant le quai constitué de pavés anciens avaient été choisi. Cet aménagement offre un certain charme à la promenade, aujourd'hui très fréquentée. Le coût du projet d'Havnegade est de 25,5 millions de couronnes danoises.


Bancs
Moins de trafic automobile et une mise en valeur des bâtiments anciens. Avant la réalisation de cet aménagement, la circulation automobile des quais était à double sens, ces derniers servaient de lieu de stationnement et de promenade peu avenante. Havnegade (la rue du port) fut réalisée par la Marine Royale du Danemark. Dans la deuxième moitié du XXème siècle, les bateaux en partance pour Malmö accostaient sur ces quais. Aujourd'hui, le Saga Queen, imposant restaurant flottant y est amarré. La transformation de l'espace public permet une meilleure mise en valeur des bâtiments du XIXème siècle qui longent la rue, comme l'ancienne école de navigation. 

Une ambition louable de créer des quais animés : détente, jeux, événements et un marché aux poissons installé sur un ponton. Comment animer les quais ? C'est une problématique récurrente qui est au cœur de la conception de ce type d'espace public. Evidemment, le canal représente un facteur d'animation majeur, mais la ville a misé sur la création d'un vrai espace de vie. Les trampolines et le terrain de basket/foot/hand enchanteront certainement les enfants du centre-ville; ce secteur, à la différente des quartiers résidentiels, disposant de moins d'aires de jeux.


Perspective du marché aux poissons
Il est également prévu que d'ici l'été un marché aux poissons voit le jour, directement installé sur un ponton le long du canal. C'est une manière de vendre assez inhabituel au Danemark, qui dispose de peu de marchés. On devrait y trouver des poissons des mers nordiques, des Îles Féroé et du Groenland. Installer le marché au plus près de l'eau est une idée très séduisante, faut-il encore espérer que les produits n'aient pas voyagé en camion durant de longs kilomètres avant d'arriver sur le ponton. 

A en croire l'estrade et la halle basées au sud des quais, il est probable que ceux-ci deviennent le théâtre d'évènements urbains (expositions, petits concerts...). 


D'ailleurs, rendez-vous le samedi 21 janvier à 13 heures pour l'inauguration des quais par le Maire de Copenhague. Des animations seront proposées et il y aura une "préfiguration" du marché aux poissons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire